Accueil du site > Culture > "Peindre les courses" et "Country Life", expositions du (...)

"Peindre les courses" et "Country Life", expositions du Château de Chantilly et du Musée de la Chasse

vendredi 14 septembre 2018, par Bénédicte Bonnet Saint-Georges

« Faut-il que, sous prétexte d’exactitude, l’artiste représente ce que l’œil humain ne voit jamais ? » Un cheval au galop, par exemple, est un cheval volant, les quatre fers en l’air, dans beaucoup de peintures, jusqu’à ce que, dans les années 1870, les chronophotographies d’Etienne-Jules Marey et d’Eadweard Muybridge décomposent les mouvements de l’animal et montrent que la posture est tout bonnement impossible. C’est fâcheux. D’autant que la course hippique est à cette époque devenue un thème pictural à part entière. La discipline sportive elle-même est apparue en Angleterre dans la seconde moitié du XVIIIe siècle avant d’arriver en France au XIXe ; d’abord loisir d’aristocrates, elle devient progressivement un sport réglementé. Chantilly puis Longchamp attirent les turfistes et les mondanités, offrant aux artistes un sujet typique de la modernité.

-  Expositions

/ , , , ,

Source : https://www.latribunedelart.com/pei...



mots clés : " " - chantilly - dans

Portfolio

Répondre à cet article

SPIP | squelette | | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0