Accueil du site > Culture > Rodin et la danse

Rodin et la danse

vendredi 6 juillet 2018, par Bénédicte Bonnet Saint-Georges

Il aimait le french cancan autant que la bourrée, auvergnate ou pas. Auguste Rodin s’intéressait à tous les mouvements du corps, à la sensualité scandaleuse de Nijinski comme aux gestes sacrés des danseuses indonésiennes.
L’exposition que l’Hôtel Biron consacre à « Rodin et la danse » va bientôt s’achever ; elle vaut le détour et même quelques pas chassés. Les œuvres du maître sont confrontées à des photos, des documents et à des vidéos montrant les grands danseurs de cette époque, mais aussi à des objets d’art et des antiquités puisés dans la collection du sculpteur, des vases ornés de bacchanales ou des sculptures contorsionnées de divinités hindoues. Ancienne ou contemporaine la danse imprègne l’œuvre de Rodin, surtout dans la dernière partie de sa carrière entre les années 1890 et la Première Guerre mondiale.

-  Expositions

/ ,

Source : https://www.latribunedelart.com/rod...



mots clés : "auguste rodin" - danse - dans

Portfolio

Répondre à cet article

SPIP | squelette | | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0