Accueil du site > Culture > Vaux le Vicomte lance une souscription

Vaux le Vicomte lance une souscription

vendredi 14 septembre 2018, par Bénédicte Bonnet Saint-Georges

Après l’arrestation de Fouquet en 1661, les commandes artistiques pour le château de Vaux le Vicomte s’interrompirent. Charles Le Brun avait à peine commencé à travailler au décor de la coupole, surface de 400 mètres carrés, à dix-huit mètres de hauteur, envisageant pour la peinture centrale et les sculptures alentour tout un programme iconographique sur le thème du Palais du Soleil. Ses dessins préparatoires, conservés au Louvre notamment, témoignent de son projet. Si la coupole resta vierge, le décor sculpté fut commencé. Seize termes furent sculptés par Jacques Houzeau d’après les dessins de Le Brun, incarnant les douze signes du Zodiaque et les quatre saisons. L’Hiver est une exception, sculpté par François Girardon. Entre les termes, les reliefs attribués à Jean Blanchard évoquent les dieux romains (et les planètes) par leurs attributs et les animaux qui leur sont associés. On peut retrouver l’analyse de cet ensemble dans les actes du colloque de 2016, publiés en ligne.

-  Brèves

/ ,

Source : https://www.latribunedelart.com/vau...



mots clés : " " - vicomte - dessins

Portfolio

Répondre à cet article

SPIP | squelette | | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0